Pour le patron des hôtels et spas écochic Six Senses, référence incontournable dans le monde du wellness de luxe, leur succès repose sur un savant mélange entre design intelligent et valeurs fortes. Pas de compromis : le développement durable et le bien-être sont au coeur de la démarche du groupe. 

Nous avons rencontré Neil Jacobs au International Luxury Travel Market à Cannes en décembre 2018 pour lui poser des questions sur sa vision de l’industrie, et la manière dont son groupe évolue pour rester à la pointe du bien-être, dans la catégorie haut de gamme.

Neil Jacobs est CEO (président-directeur général) des Six Senses Hotels Resorts & Spas. Avant de rejoindre Six Senses, il a passé cinq ans chez Starwood Capital Group où il dirigeait le groupe responsable du développement de “Baccarat Hôtels” et des “1 Hôtels”, qui sont un nouveau modèle en terme de tourisme durable. Il était précédemment vice-président des opérations sur la zone Asie-Pacifique pour un autre fleuron de l’hôtellerie de luxe: les Four Seasons.

Une croissance rapide qui demande de s’adapter

Depuis qu’il a pris la tête de Six Senses en Novembre 2012, le groupe a bénéficié d’une croissance et d’un développement exceptionnels. Un nouveau Six Senses vient d’ouvrir ses portes au Cambodge sur l’île de Krabey Island, et d’autres ouvertures prochaines sont prévues en Israël ou à Ibiza. “Le groupe devrait même tripler le nombre de ses établissement dans les prochaines années.”

Yoga au Six Senses Laamu

“Ce développement fulgurant pose bien entendu des problèmes d’adaptation aux différents marchés et à de nouvelles façons de faire.” La chaîne était connue initialement pour son concept de luxe pieds-nus (barefoot luxury), avec ses resorts en bois perdus dans la nature tropicale. Les Six Senses ouvrent aujourd’hui des établissements en ville (ouverture prochaine à New York), ou à la montagne (Courchevel, Bhoutan, etc.). “Le design peut changer, mais le point commun de tous ces établissements, ce sont les valeurs.”

“Nous avons des clients de tous les âges et toutes les origines. Leur point commun: des valeurs, un état d’esprit basé sur le bien-être, le partage et le développement durable. Tout est lié en fait. “

Six Senses Shaharut en Israel

Une évolution pour que le bien-être soit aussi urbain

Pour Mr Jacobs, le développement d’hôtels urbains est devenu logique. “Nous voulons prodiguer du bien-être là où les gens vivent, que cela fasse partie de leur vie de tous les jours, et pas seulement que cela soit lors de vacances exotiques”. Dans le domaine du wellness et des thérapies proposées par le groupe, il est en effet important d’avoir un suivi, et de pouvoir bénéficier de conseils personnalisés sur une longue durée, plutôt que juste quelques jours au bord de la plage.

Même si les Six Senses se distinguent des destination spas car ils ne se focalisent pas uniquement sur le bien-être (il est tout à fait possible d’aller dans un Six Senses et de ne faire ni massages ni salutations au soleil!), le groupe va s’impliquer davantage sur le thème des retraites de yoga. “Hors saison à Ibiza, nous organiserons des festivals de musique et des retraites.”

La réalisation de soi: le bonheur est avant tout une histoire de spiritualité

Six Senses met véritablement l’accent maintenant sur le thème du sommeil qui va au delà de leur célèbre menu d’oreillers parfumés. Des consultations personnalisées avec des experts du sommeil, une application mobile aidant à lutter contre le jetlag, les idées ne manquent pas pour faire en sorte que les clients puissent se reposer pleinement.

“Là où Six Senses va aujourd’hui plus loin, c’est sur le thème de la réalisation de soi. Nous avons par exemple créé un parcours thématique au Bhoutan entre nos différents hôtels pour que les clients en ressortent transformés et qu’ils apprennent à mieux se connaître. 


Six Senses au Bhoutan

En 2018, Six Senses a lancé le premier circuit de bien-être au Bhoutan, où les clients voyagent entre les cinq lodges du groupe pour partir à la quête du bonheur. Chaque étape permet de découvrir un nouveau pilier de l’Indice de Bonheur National Brut du Bhoutan. En effet, le petit pays de l’Himalaya est devenu célèbre pour sa conception du bonheur dans un pays, qui n’est pas basé sur la richesse et le Produit Intérieur Brut, mais bien sur une mesure de la satisfaction des habitants. Il y a donc une véritable démarche de recherche du bonheur par un retour à la spiritualité au sein des Six Senses.

Propos recueillis par la rédaction de Luxe Wellness Club, décembre 2018.