Un hôtel entièrement dédié à la santé et au bien-être perché au sommet d’une montagne ? Il a fallu un sacré culot pour construire ce projet pharaonique loin des centres urbains. Avec 137 chambres, le Waldhotel au Burgenstock Resort est l’une des plus grosses cliniques du bien-être en Europe. Après son séjour sur place en janvier 2021, Pascal Languillon, CEO de Luxe Wellness Club, nous explique pourquoi le Waldhotel est l’un des meilleurs hôtels pour se remettre en forme. Au menu : une cuisine diététique et colorée exceptionnelle, une expertise médicale suisse réputée, et des diagnostics de pointe.

Un hôtel imposant à l’architecture très réussie

Pascal Languillon, CEO de Luxe Wellness Club, devant le Waldhotel

Nous vous avions déjà présenté le Waldhotel sur nos pages, comme l’un des meilleurs médispas de luxe en Europe. Cet hôtel 5 étoiles ouvert en 2018 est l’un des nouveaux acteurs majeurs sur la scène encore restreinte des cliniques dédiées au bien-être.

Il fait partie du Bürgenstock Resort, un ensemble d’hôtels de luxe bâtis au sommet d’une montagne, le Bürgenstock, avec des vues magnifiques sur le lac des Quatre-Cantons d’un côté, et sur un paysage alpin apaisant de l’autre côté. Le Waldhotel est ainsi entièrement tourné vers les montagnes, ce qui n’enlève en rien la beauté de la vue.

J’ai eu la chance d’y aller lors d’une semaine où il a beaucoup neigé, car les paysages s’en trouvaient magnifiés. Ce qui frappe d’abord en arrivant à l’hôtel, c’est l’architecture unique de l’établissement, et sa taille imposante. Moderne, épuré, et en même temps chaleureux, voilà comment je décrirais le style.

L’hôtel possède 9 étages. Plusieurs étages sont réservés au spa et au centre médical, tandis que les chambres et suites se situent aux étages supérieurs. J’ai particulièrement apprécié l’ascenseur tout en verre, et la bibliothèque avec de nombreux ouvrages sur le mode de vie healthy.

On peut se rendre au Waldhotel en ferry suivi d’un funiculaire (Photo: Luxe Wellness Club)

Le charme de la région opère très rapidement. Rien que l’arrivée au resort depuis Lucerne vaut le détour, en effet il faut prendre un ferry qui traverse un paysage féérique, pour monter ensuite dans un funiculaire. Spectaculaire !

Des chambres spacieuses et chaleureuses

La chambre de ma suite 914 (Photo: Luxe Wellness Club)

Ma chambre était en réalité une suite, la 914 de la catégorie « Suite Alpine », d’une taille de 80 m². Cependant il faut savoir qu’au Waldhotel toutes les chambres sont spacieuses, car même la première catégorie « Deluxe » affiche une superficie de 40 m². Les suites sont composées d’une chambre à coucher, d’un salon, d’une table à manger avec un mini bar et une machine à café, ainsi qu’une grande salle de bains et un dressing.

Au niveau du mobilier : literie très confortable, deux canapés, un bureau, ainsi que deux grandes télévisions à écran plat et un réveil radio bluetooth. Cerise sur le gâteau : un tapis de yoga par personne dans chaque chambre !

Salon avec cheminée (Photo: Luxe Wellness Club)

Fait particulièrement appréciable en hiver, le salon contient une cheminée à gaz que je m’empressais d’allumer en pressant un simple bouton dès que je revenais dans la suite.

Les salles de bain disposent d’une grande douche, d’un bidet, de deux vasques et d’une baignoire avec un écran TV encastré dans le mur. Les produits de courtoisie sont de la marque de luxe BVLGARI.

Baignoire avec TV intégrée dans le mur (Photo: Luxe Wellness Club)

Située au 9ème étage, cette suite permet bien sûr d’avoir une vue dégagée, en photo ci-dessous. Vu les conditions météo, je n’ai pas pu profiter du balcon, mais j’imagine qu’il doit être bien agréable à la belle saison…

La vue depuis le balcon de la suite (Photo : Luxe Wellness Club)

Ayant visité d’autres chambres et suites, je peux attester qu’elles sont toutes aussi belles. Au final, le mobilier et le style sont très similaires quelque soit votre choix de chambre, seule la taille change vraiment.

Un centre médical très complet

Le Waldhotel n’est pas qu’un simple hôtel, c’est avant tout un centre médical qui est d’ailleurs ouvert aux clients extérieurs. Ainsi, il est possible d’y suivre un programme santé sans y séjourner.

Le centre médical dispose de nombreuses salles de diagnostics et de salles de soin, et tous les secteurs médicaux principaux y sont représentés, sauf l’ophtalmologie. On y trouve ainsi un laboratoire médical, un département de cardiologie, de pneumologie, de dermatologie, un dentiste, une pharmacie, etc.

Le Waldhotel est ainsi l’un des meilleurs endroits en Europe si on compte effectuer un diagnostic complet de sa santé en un seul et même lieu, et dans le cadre d’un séjour confortable. Le Waldhotel Medical Check-up proposé pour 3225 Francs Suisses comprend notamment un bilan sanguin complet, une analyse d’urines, un test de capacité pulmonaire et un électrocardiogramme, un test de densité osseuse, un test de mobilité, un check dentaire, un test de métabolisme et de calorimétrie, et enfin un examen dermatologique pour repérer d’éventuels débuts de cancers de la peau. Tout cela se réalise sur 3 jours. A ma connaissance, nul autre hôtel wellness ne propose un package de diagnostics aussi complet.

Le centre médical se démarque aussi par son centre de réhabilitation, avec de nombreux physiothérapeutes et des salles dédiées, ainsi que 23 chambres accessibles aux personnes souffrant de problèmes de mobilité. Le Waldhotel est donc un établissement idéal pour se remettre sur pied après une opération.

Parmi les nombreux programmes santé proposés, on retient en particulier les programmes de contrôle du poids et détox, « Detox Pro » et « Weight Loss Pro », ainsi que les séjours anti-âge et les soins de physiothérapie.

Tous les programmes médicaux incluent une dose de suppléments alimentaires à prendre pendant 30 jours. Le centre dispose également d’une boutique, la Waldtique, qui vend d’innombrables produits cosmétiques haut de gamme. Citons notamment la marque Skinceuticals, Susanne Kaufman et Biologique Recherche.

Le Waldhotel Spa : une bulle de bien-être

Bien entendu, le spa joue un rôle central dans tous les programmes de remise en forme. Un accès illimité au spa est inclus avec chaque réservation de nuit. On y trouve notamment une piscine intérieure 32°C avec système de contre-courant, une piscine extérieure à 35°C avec diverses buses de massage, et des bains Kneipp, chaud et froid (35°C et 16°C).

Piscine intérieure du Waldhotel Spa (Photo: © Bürgenstock Hotels AG)

Dans la zone mixte hommes et femmes, on trouve un sauna finlandais à 80°C, un sauna aromatique à 60°C, un hammam à 50°C, une salle de glace à 10°C, et une grotte de sel à 30°C. Les water beds permettent de poursuivre la détente de manière optimale.

Il y a également une partie réservée aux femmes avec un bio-sauna et un hammam, et une salle de relaxation dédiée. Si le spa est résolument moderne, l’ambiance y est très chaleureuse, et on a aucun mal à s’imaginer se prélasser là toute la journée.

Une salle de soins (Photo: © Bürgenstock Hotels AG)

Le centre dispose également d’une grande salle de fitness équipée avec des machines ultra-sophistiquées de la marque Matrix, l’une des principales marques mondiales d’appareils professionnels d’entraînement cardio-vasculaire et de renforcement musculaire.

J’ai eu l’opportunité de faire une session de cryothérapie dans l’Icelab. L’Icelab du Waldhotel dispose de trois chambres réfrigérées, à trois températures différentes – la première pièce est à -10 °C, menant ensuite à -60 °C et enfin « le grand froid » à -110 °C. Vous ne portez que votre maillot de bain, des chaussures fermées, des gants, une protection pour les oreilles et un masque en papier pour couvrir votre nez et votre bouche. Guidé par la thérapeute, j’ai réussi à passer 2 minutes 30 dans la chambre froide à -110°C, et j’ai trouvé cela étonnamment supportable en raison de près de 0% d’humidité. Ma technique pour rester longtemps est de ne pas rester statique, j’ai donc dansé un peu en faisant des mouvements lents.

Icelab : cryothérapie à -110 °C (Photo: © Bürgenstock Hotels AG)

Le froid extrême est un puissant stimulus sur presque toute la surface du corps, ce qui déclenche une série de réactions bénéfiques par l’intermédiaire du système nerveux du corps, les hormones et le métabolisme. Les effets ne sont pas seulement physiques, car la stimulation par le froid déclenche également la libération puissante d’endorphines qui viennent renforcer la sensation de bien-être. En sortant de l’Icelab, vous ressentez une agréable sensation de picotement sur la peau, une grande montée d’adrénaline, et un profond sentiment de relaxation. Cette thérapie est indiquée pour réduire les douleurs, les rhumatismes et les troubles du sommeil. En outre, la peau devient radieuse, comme après un soin intensif du visage.

La cuisine colorée du Waldhotel : un concept remarquable

La nutrition joue un rôle majeur dans la santé et le bien-être, et le Waldhotel l’a bien compris. Le restaurant Verbena propose une cuisine diététique élaborée par le chef autrichien Martin Stein, qui n’est autre que l’ancien chef de VIVAMAYR Altaussee. Le régime appliqué ici a été conçu en partenariat avec la nutritionniste Kati Dinkel, qui conseille les clients de manière individuelle en fonction de leurs besoins. Elle calcule précisément le nombre de calories que chacun doit ingérer pour atteindre ses objectifs.

Le restaurant Verbena (Photo: © Bürgenstock Hotels AG)

Le Waldhotel a inventé un concept remarquable et unique au monde : celui d’une cuisine où chaque jour correspond à une couleur et à des bienfaits pour la santé. Ainsi, le lundi, tous les plats sont blancs et ils favorisent le bon fonctionnement du cerveau. Le mardi, tous les plats sont jaunes, avec des propriétés anti-âge. Le mercredi, c’est vert, et les plats aident le système immunitaire. Le jeudi est orange, le vendredi rouge, le samedi violet et enfin le dimanche est vert à nouveau. J’ai adoré ce concept, qui est aussi beau à regarder que bon à déguster.


Le déjeuner de mon lundi midi était donc de couleur blanche. En entrée, panacotta de chou-fleur, suivie par une soupe de persil tubéreux, pour finir sur un délicieux filet de perche et sa brandade de fenouil. Délicieux !

Le plat principal (Photo: Luxe Wellness Club)

La nourriture servie au Waldhotel est principalement alcaline, à environ 80%. En termes de calories, les menus apportent environ 1250 à 1500 Kcalories par jour. Contrairement à d’autres établissements spécialisés en cures détox, vous n’aurez pas faim en sortant de la table du restaurant Verbena. Cependant pour les programmes détox et perte de poids, les menus peuvent être plus légers. Tout est personnalisé en fonction du client. Les petits déjeuners sont sans gluten et faciles à digérer.

Le chef Martin Stein du Waldhotel et Pascal Languillon de Luxe Wellness Club

Une autre particularité du Waldhotel, c’est de donner des cours de cuisine diététique afin que les clients puissent refaire les recettes une fois de retour chez eux. En effet, les bonnes habitudes prises à l’hôtel doivent perdurer dans la vie quotidienne pour avoir un effet à long terme.

Verdict

Si le Waldhotel n’a fait son entrée que récemment dans le monde des médi-spas, et il est d’ores et déjà un lieu incontournable pour ceux qui cherchent à faire un bilan de santé complet. Entre sa cuisine perfectionnée et ses nombreux experts médicaux, tous les ingrédients sont réunis ici pour se remettre en forme dans un cadre idyllique.

Luxe Wellness Club

Réserver (avec un avantage exclusif Luxe Wellness Club)

Bénéficiez de notre expertise sur le Waldhotel et contactez-nous pour un devis personnalisé.

Tarifs: Programmes santé à partir d’environ 3000 euros, chambres en demi-pension à partir d’environ 600 euros la nuit. Les clients de Luxe Wellness Club paient les prix de la réservation en direct sans aucun surcoût, et bénéficient tous également d’un avantage exclusif. Nous contacter.

Appelez-nous pour la France au + 33 1 85 73 22 14 ou pour la Suisse : +41 22 501 75 16 pour discuter de votre projet de séjour.