Les amateurs de wellness seront comblés à Santani, le premier resort de luxe spécialisé dans le bien-être ayurvédique au Sri Lanka.

Entre jungle et rizières

Des villas perchées sur la colline (Photo: Santani)

Le domaine de 48 hectares est situé totalement à l’écart du monde, à 800 mètres d’altitude et à une heure de route de la ville sacrée de Kandi, dans l’Aratenna, région autrefois dévolue à la culture du thé. 

Au premier abord, Santani est un ensemble architectural moderniste et épuré, discrètement perché sur un plateau constitué de jungle et de rizières en terrasses. Chaque espace est conçu pour être traversé par la lumière extraordinaire qui baigne ce plateau situé dans le centre spirituel du Sri Lanka.

Une architecture minimaliste

Grandes verrières, fines armature en métal et toits plats qui protègent du soleil et de la pluie, tout en laissant toujours entrer la lumière et en reflétant le paysage : ici l’architecture se veut holistique.

Une salle de restaurant au design exceptionnel (Photo: Santani)

L’altitude et la ventilation naturelle des pièces permettent d’éviter l’air conditionné et donc de préserver plus de ressources naturelles (70 % d’énergie préservée par rapport aux autres hôtels à climat équivalent).

Les modules d’habitation sont basés sur le concept sri-lankais du “lieu de repos”, ou ambalama. Ces chalets tout en verre, bois et métal, disposés les uns à côté des autres, offrent tous la même expérience minimaliste du luxe : Une grande pièce aux murs de bois sombre, simplement meublée d’un lit à baldaquin entouré de moustiquaires, et de fauteuils. La pièce se terminant par une terrasse, la frontière extérieur/intérieur est volontairement brouillée pour favoriser un état de détente, de repos ou de méditation

Vue depuis la chambre (Photo: Santani)

Pour assurer le calme des lieux et la tranquillité de ses hôtes, Santani autorise les enfants uniquement à partir de 12 ans. Pour les familles avec adolescents, il existe donc quatre grands chalets, un peu à l’écart du resort.

Retour à la nature et détox numérique

Dans cet esprit holistique, la nature est particulièrement respectée à Santani, et la cohabitation est préférée à l’éradication : moustiquaire, chemins éclairés à la tombée de la nuit et chaussettes anti sangsues suffisent à protéger le visiteur des désagréments éventuels issus de cette fusion avec la nature.

Des chambres lumineuses face à la nature (Photo: Santani)

Comme les grottes bouddhistes sacrées qui parsèment les montagnes environnantes, Santani se veut un lieu propice à la déconnexion d’avec le vacarme du monde. Pour une véritable détox digitale, objets connectés et wifi sont donc absents des parties communes, il n’y a pas de télévision dans les chambres, et celles-ci ne disposent du wifi que sur demande expresse.

Des soins basés sur la recherche de l’équilibre

Soins ayurvédiques, massages, yoga et hydrothérapie sont les principaux outils des praticiens à Santani. Outre l’équipe permanente, on peut régulièrement profiter de l’enseignement d’un maître dans sa discipline dont le savoir est reconnu internationalement.

Massage à l’huile chaude (Photo: Santani)

À l’origine de Santani il y a la volonté d’aider chacun à trouver en lui les outils pour atteindre l’équilibre entre les exigences extérieures et le besoin d’épanouissement personnel. 

Santani, qui veut dire “harmonie” en sanskrit, est né de l’idée que le bien-être durable commence lorsqu’on accepte de retrouver une relation équilibrée avec la nature, en soi et au dehors. Une recherche de l’harmonie qui prévaut dans chaque espace, et dans chaque geste de soin.

Un spa en pleine nature

Les espaces dédiés au bien-être sont ainsi entièrement ouverts sur l’extérieur. La pierre, le bois, la terre et l’eau s’unissent pour favoriser la détente et à la reconnexion à sa nature profonde.

Tout comme l’architecture futuriste en parfaite résonance avec l’environnement alentour, les techniques appliquées au bien-être à Santani associent science et tradition.

L’architecture du spa (Photo: Santani)

Les dernières découvertes concernant la science de la santé et de la réjuvénation sont associées à une tradition ayurvédique profondément enracinée au Sri-Lanka.

Le centre bien-être en lui-même est situé sur trois niveaux, à flanc de colline : l’accueil et les consultations se trouvent au plus haut niveau. Il faut descendre pour découvrir l’espace spa : un bain de vapeur, un sauna en cèdre rouge et un bain d’eau thermale salée permettent de se réchauffer avant les soins en profitant de la vue sur les rizières couleur émeraude.

Une piscine à débordement avec vue epoustouflante (Photo: Santani)

Un niveau plus bas encore, ce sont les salles de traitement qui attendent le visiteur pour des soins personnalisés, basés sur les besoins spécifiques qui auront été détectés durant la consultation initiale.

À l’issue d’une journée de soins, ou entre deux sessions de yoga, on ne manquera pas d’aller se plonger dans la piscine à débordement qui offre une vision à 180 degrés sur les collines.

Assiettes gastronomiques et sur-mesure

On ne vous proposera pas de menu à la table du Santani : chacun se voit servir les plats qui correspondent précisément à ses besoins. Diète cétogène, alimentation ayurvédique végétarienne et bien-sûr détox sont les trois piliers qui soutiennent une cuisine de haut niveau.

Des menus ayurvédiques

– Ceux qui suivent une diète cétogène pourront ainsi déguster un steak de bœuf australien nourri là l’herbe avec un cake de courge aux herbes et une purée de champignon accompagnée d’une sauce au tamarin.

– Parmi les plats ayurvédiques on se laissera tenter par le curry traditionnel sri-lankais au riz et aux légumes biologiques.

– Enfin aucune détox ne saurait être frustrante si elle inclue un smoothie à l’amande, vanille, dattes et graines de chia.

Gastronomie et bien-être sont en effet associés à parts égales dans des assiettes aussi pointues dans leur présentation qu’elles sont équilibrées et saines dans leur composition. Et parce que le plaisir doit faire partie intégrante de cette expérience de l’harmonie, on ne se privera pas de passer par le bar en plein air dédié aux vins biodynamiques et aux jus fraîchement pressés.

Réserver

Tarifs: à partir de 275 euros la nuit

Vidéo :